15 11 / 2012

Shopping débridé rue du Faubourg-du-Temple

En 2001, je suis arrivée à Paris, après 10 ans passés à Tahiti. Ce fut un choc, à pleins de niveaux, mais surtout au niveau des fringues. Comprenez. 

Candide insulaire, je suis passée par un période d’obscurantisme, un « moyen-âge » lookesque caractérisé par une domestication douloureuse des codes vestimentaires métropolitains. Mimi-Siku, c’était moi. Même que j’ai mis 3 mois à comprendre qu’il fallait enlever ses chaussettes - quel étrange accessoire - avant d’aller se doucher. Vrai.

J’ai brulé toutes les preuves, toutes les photos de cette époque. Je me suis “métropolitanisée”, avec tout ce que cela implique : de nouveaux mots de liaisons : “ouais /tu vois ?/grave !/c’est ouf!”, la ralerie élevée au rang de dialectique et… le shopping.

Après avoir frôlé la mort par asphyxie en entrant, toujours naïvement, pour la première fois dans un Zadig&Voltaire, j’ai décidé de faire la nique au fatalisme vestimentaire que m’imposait ma condition d’étudiante. Je vous présente donc le premier chapitre de mon guide de radasse pour s’habiller bien et pas cher :

La rue du Faubourg-du- Temple - entre République et Belleville (Xe-XIe).

C’est mon avenue Montaigne à moi. On dit que les chinois sont les banquiers de l’Amérique, ils ne sont assurément pas les copains du mien.

Le long de la rue, entrecoupée par le boulevard Jules Ferry en passant par Goncourt jusqu’à Belleville, s’alignent une ribambelle de boutiques aux noms pétassiers  du genre « Star », « Magnifique Mode » ou « Pink Lady » tenus quasi-exclusivement par des asiatiques. Parfois pas plus grand qu’une remise, farcis du sol au plafond de vêtements, de chaussures et d’accessoires.

Tressaillements. Front qui perle. Gangnam Style.

 Psy Ganham style

Quand on commence la rue du Faubourg-du-Temple, on la finit.  C’est une fatalité communément désignée comme la « loi de la tablette de Milka ».

Car le principe, mesdames et mesdames, c’est que contrairement aux apparences, les prix sont plutôt débridés !

Je ne vais pas commencer à mystifier en vous faisant croire que ce sont des habits que vous léguerez à vos enfants,  mais pour une qualité équivalente à celle distribuée dans les grandes enseignes type H&M, on s’en tire jusqu’à 50% moins cher. Je suis nulle en maths, mais à titre d’exemple, pour 100€, il est facilement envisageable de repartir avec 7 ou 8 paires de pompes. 7 OU 8 !!!!

Des ballerines à partir de 5€, des chaussures de soirée à partir de 10€, pareil pour les pantalons et les robes…   

 C’est le carrefour des petites « wesh » façon Rihanna et des bobos avec une entorse à la carte bleue. Car dans cette rue merveilleuse on trouve de tout, des modèles classiques, copies assumées de grandes griffes, aux plus improbables.

C’est simple, à peine une tendance se dénote-t-elle dans les pages mode le Faubourg en est tapissé. Parfois cet empressement à vouloir suivre la mode en flux tendu donne naissance à des mutants. Des trucs que même les chanteuses de K-Pop auraient des scrupules à enfiler, du genre une robe fluo motifs léopard avec des franges en daim et des épaules cloutées. Vu.

Donc si tu es une aventurière avec le bon goût en bandoulière, tout laisse à penser que tu te fraiera aisément un chemin dans cette jungle duveteuse et pailletée à coups de CB bien aiguisée.

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

———————

22 10 / 2012

Google fail : Comment devenir un ninja gratuitement ?

Un Tumblr qui fait la pub d’un autre Tumblr, on ose ! Parmi les blogs à thème qui fleurissent en ce moment - Jesuisunevraiefille et autres erstaz, voici un de mes préférés. Mon petit moment Nutella, au titre non évocateur de “Comment devenir un Ninja gratuitement”.

Si c’est si bon, c’est que c’est garanti vraies requêtes de vrais gens sur Google.

Autrement dit toutes nos recherches sont enregistrées quelque part dans la mémoire du big brother Google. Même en effaçant l’historique, la grosse machine garde des traces de cette soirée alcoolisée où tu t’es obstiné à taper “to be fruit” car ton esprit s’était égaré quelque part entre les années 90 et un verre de vodka Oasis. 

Mais si tu sens la honte te gagner, reprend toi, errare humanum est. D’autres ont bien effectué, hardis chevaliers de la science et du savoir, les recherches suivantes :

"Justin bridou existe il vraiment", "maité super sexy" ou "épisode sur la politique dans plus belle la vie" !

Car si le problème des textos bourrés est régulièrement soulevé, qu’en est-il des recherches internet ? 

Çà a au moins le mérite de mettre en lumière les problématiques insoupçonnées de nos concitoyens.  Ou leurs problèmes d’alcool. 

C’est aussi un moyen de réaliser que tôt ou tard, à force de dégainer notre smartphone pour googleliser la moindre de nos interrogations les moins profondes, on devient… gogole. N’ayons pas peur des -jeux de-mots.  

Exemples (en gras les requêtes telles quelles) mises en image pour le plaisir par mes soins.

"Club des suceurs de pouce" 

Organisation de défense d’une pratique sexuelle souvent pointée du doigt.

_______

"Sucer un cactus"

"Sucer un cactus"

Chlorophylle SM.

_______

"Neurones à vendre"

Neurones

Il y a des choses qui ne s’achètent pas, et pour le reste… y’a l’école ! 

_______

"Scène de mie de pain"

scène en mie de pain

Une réalisation à pain levée starring Banette et Papy Brossard.

_______

"accessoir sensuelle pour merle"

Une plume dans le cul ?

_______

"je me suis seulement farci deux mille cinq cent nanas alors que j’ai assisté à  douze mille cinq cent courses de chevaux" 

Fille cheval

Malgré de nombreuses sorties en “box” il n’arrive toujours pas à pécho.

_______

"effet de l’éthanol sur le Congolais moyen"

effet de léthanol sur le Congolais moyen

Fort à parier le même que sur les grands et les petits.

______

"photos marmotte tueuse"

photos marmotte tueuse

Elle met le bazooka dans le papier d’alu… faut pas la faire chier. 

Mais aussi…

"inception+villepin" 

"carte postale de pintade"

"un aveugle pleure t il"

"inspecteur gadget fait la vaisselle"

Et plein d’autres sur http://devenirunninjagratuitement.tumblr.com/  

J’aime internet.

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

———————

Crédits : GIFSOUP/http://devenirunninjagratuitement.tumblr.com/  

13 10 / 2012

Comme un appel mystique. (Dévote en devenir). 

Comme un appel mystique. (Dévote en devenir). 

09 10 / 2012

Gym Suédoise, adoptez la bonnassitude

La Gym Suédoise, c’est le nouveau sport du moment importé directement du froid. Un effort accessible à toutes les larves, tant au niveau sportif que de ses tarifs, très attractifs. Alors on sort de la couette et on secoue son gras !

Morse

Moi dans mes œuvres devant la redif dominicale d’un diner presque parfait.

Du sport ? du QUOI ?

Impossible. Moi, toujours la dernière à être choisie lors de la constitution des équipes en sport - douloureux souvenir -, qui s’essouffle en courant sur 20 mètre pour attraper le 96… Improbable, je vous dis.

Y’en a qu’ont essayé de m’y mettre, ils ont eu des problèmes.

Autant vous dire que quand Mounia m’a parlé de Gym Suédoise, ça n’a pas vraiment eu de résonance dans ma petite tête. Pour moi, la Suéde c’est surtout : le froid, les grandes blondes (#jalousie), les petits pains et les meubles en kit.

Krisprolls

La famille Krisprolls dans l’intimité du foyer. C’est effectivement plus pratique pour les miettes.

Pourtant, après un lobbying appuyé sur les bienfaits de ce nouveau sport, qui l’occupait désormais plusieurs fois par semaine, je me suis dit « bon j’y vais » histoire de faire le plein de bonne conscience pour les prochains mois.

J’étais psychologiquement prête à affronter des bataillons de bonnasses en lycra, me ridiculiser en public, haletante et désarticulée au milieu d’un clip d’Eric Prydz.

Gym Suédoise / Eric Prydz

La William Wallace des abdos-fessiers. Mais figurez-vous, et ça me fait presque mal de l’admettre, que j’ai… adoré. Laissez-moi vous conter mon histoire.

Un concept abordable

Très populaire chez nos amis blondinets (qui dénombrent quelques 500 000 pratiquants), cette Gym a été pensée par ses créateurs comme alliant « santé » mais aussi « bien-être ». Ici pas d’esprit de compétition, pas de performance à tout prix. Elle s’adresse à tous, de tout âge, et depuis son introduction en France en 1993 l’engouement pour ce sport très accessible ne cesse de croître.

Association loi de 1901, tout le staff est volontaire. L’ambiance est donc au rendez-vous. Le cours dure une heure, on alterne étirements, exercices de cardio, musculation au sol et détente au son de la playlist du moniteur. Chacun son style, chacun sa patte… et pas de honte. On est tous dans la même galère (Vicking). Vieilles, jeunes, grosses, maigres… on était toutes là pour en découdre sur du Eminem, avec plus au moins de grâce.

A la fin du cours j’étais rouge écarlate, trempée, mais fière comme Artaban d’avoir tenu le coup. Et du coup… bah j’y suis retournée.

C’est où ?

La fédération investit tous les espaces pour proposer un maximum de plages horaires à ses membres. Boites de nuit, gymnases et salles de danse…  La Fédération Française de Gym Suédoise dispense près de 400 cours par semaine à Paris et dans plusieurs villes d’Ile-de-France, ainsi qu’à Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier, Marseille, Nantes, Nice, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

C’est combien ?

Consultez ici les différents tarifs applicables selon le forfait choisi (Blanc, jaune, bleu ou vert) qui donne accès à plus ou moins de salles et à plus ou moins de plages horaires. Perso, j’ai opté pour un forfait bleu que j’ai payé 85 euros sur internet. Il court de août à fin decembre. Le calcul est vite fait : une vingtaine d’euros par mois pour assister à un nombre quasi-illimité de cours. C’est du jamais vu !

Pour les frileuses il est possible d’assister au cours à l’unité moyennant 10 euros (remboursé si vous prenez un forfait à l’issue dudit cours).

Voilà. Maintenant moi aussi, je me la pète, mon sac de sport sous le bras, casque sur les oreilles, habillée avec de vieilles fringues qui me font une dégaine de duchesse au moment où je lance « Salut les gros, moi j’vais au sport, salut ! ».

#Pourvuqueçadure

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

———————

Crédits : Comment-Economiser.fr/Krisprolls/Fédération de Gym Suédoise

NB : Ceci est une reproduction de l’article que j’avais déjà publié pour CE

(Source : comment-economiser.fr)

23 9 / 2012

Le mur des lamentations…

Le mur des lamentations…

(Source : )

Tags:

Permalien 21 notes

20 9 / 2012

BONPLAN Heures Heureuses. Tapas 2€ pour l’apéro ?

Les Heures Heureuses, les parcours de l’apéro à Paris débarque du 26 au 28 septembre. 2€, des heureux et une bonne indigestion.

Les Heures Heureuses

Comme beaucoup de filles, j’ai un rapport ambivalent avec la bouffe. C’est un peu comme une relation passionnée. Je t’aime moi non plus. Platonique… puis obscène.

Les Trianons 3 chocolats, c’est tous les mêmes. On se toise, on s’ignore… puis l’envie monte. Mon cœur bat aux tempes, mes lèvres s’humidifient… et l’histoire se finit bestialement, sans préliminaires,  sur la table de la cuisine.  

Mes aventures sont généralement mises au jour quand mon copain me fait remarquer que j’ai du chocolat derrière les oreilles/sur les orteils. J’ai honte.

Dans cette entreprise consistant à m’entourer de toutes les tentations possibles, Paris, cette roulure, m’a encore allumé avec une initiative des plus heureuses. A la bonne heure !

Les Heures Heureuses édition 2012 débarquent le 26, 27 et 28 septembre prochain.

Le concept est des plus efficaces. C’est comme un barathon, mais avec de la bouffe. Un bouffathon.

Par quartier, des restaurateurs et autres vendeurs de denrées traitres et délicieuses  proposent des tapas maison au prix unique de 2€. Le but étant, bien sûr, de butiner de lieu en lieu pour découvrir ou redécouvrir les spécialités des uns et des autres.

Une dizaine de parcours de “santé” - trinquons ! - sont proposés, d’Oberkampf (MAISONNNN) aux Batignolles en passant par Mouffetard. 170 lieux partenaires, des plus tradis aux plus trendys. Un vrai bordel !

Perso, je vais en profiter pour ENFIN mettre un pied chez ce cher Pierre-Sang Boyer  (Top Chef) qui me nargue avec son bar à tapas “d’ici et d’ailleurs” supertropfashion depuis son ouverture.

Pierre Sang in Oberkampf

Restaurant Pierre Sang in Oberkampf, à 2€, on nem !

55 rue Oberkampf - 75011 Paris M° Oberkampf ou Parmentier

Pour pouvoir participer, il est nécessaire de retirer un « passeport » gratuit à l’hôtel de ville à partir du lundi 24 septembre.

Les modalités, le détail des parcours sur http://lesheuresheureuses.paris.fr

Ce kilo vous a été offert par Marine.

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

———————

Crédits : M6/ChristianMathew

18 9 / 2012

Le Café, c’est bon et ça rend bonne. What else?

Madame Mim

Je ne suis pas du matin, c’est un fait. La tronche type camouflage, cernes et marques de draps.  Une dégaine de Mme Mim - à l’épreuve de toute initiative romantique de la part de mon chéri - et une éloquence de moule de bouchot. Sexy, je vous dis.

A ces heures indues, une seule information circule : CAFE.

Cette potion me dote de la parole, d’une humeur acceptable et de connections neuronales fonctionnelles. Astérix devait se shooter au ristretto, j’en suis certaine.

C’est donc un matin, en pleine transe cabalistique devant la cafetière qu’une idée m’est venue.

Il faut dire que j’aime bien les expériences. Depuis toujours je joue à la sorcière, je mélange, je touille et je m’étale le tout sur la tronche avec délectation. Et je ne recule devant rien. J’ai tout essayé, et dieu sait que la presse féminine ne manque pas d’idées pour ce qui est masque hydratant à la mayo et autres ersatz.

A part embaumer le sandwich trio, jusqu’ici, mes essais ne furent pas très concluants.

Mais cette fois, mon expérience allait prendre une tournure plus “scientifique”.

Jamy C'est pas Sorcier

Mon petit Jamy intérieur s’est s’excité : “Appliqué sur la peau, la caféine stimule la lipolyse. A savoir le déstockage des graisses - d’où sa présence dans l’essentiel des crèmes minceurs du commerce – et outre son effet antioxydant,  selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Washington, elle aiderait à prévenir le cancer de la peau en inhibant les effets indésirables des ultra-violets.

Changement de projet. En plus de me rendre diserte, ce café allait me rendre bonne.

Un défi ambitieux, je vous l’accorde.

Voici donc la recette du Gommage au Marc de Café par Marine.

Mais oui Fred, car c’est important, le gommage, une à deux fois par semaine pour débarrasser notre pauvre peau des polluants et autres cellules mortes qui viennent ternir son éclat. Et les grains moulus de notre café possèdent la texture exfoliante idéale à cet usage.

La recette qui s’est imposée à moi  : une cuiller à soupe de marc de café, une cuiller à soupe d’huile d’olive.

C’est caca, ça colle, ok. C’est aussi le moment où Il faut être réaliste.

Non Mesdames, je vous le dis sans ambages ; ce n’est pas glam. Plutôt dans le style égérie Jardiland que l’Oréal. 

En somme, il faut passer par là :

Pour obtenir çà :

Il faut ce qu’il faut.

On prend une noix du mélange qu’on étale doucement sur le visage. On frotte ensuite du bout des doigts avec de petits mouvements circulaires en insistant sur les parties médianes : nez, front et menton, et de façon moins appuyée sur l’ovale du visage et le cou si vous souhaitez mettre à profit ses propriétés raffermissantes et affinantes.

En outre le massage stimule la circulation et permet aux actifs de la caféine d’atteindre le derme où ils seront invités à accomplir leurs miracles.

Une fois les petits grains rincés à l’eau claire, ma peau était lisse et douce. Le résultat est optimal quelques heures après, quand la caféine a été assimilée et l’épiderme apaisé.

Voilà une astuce qui promet d’heureux moments de féminité à toutes celles qui auront la bon goût d’essayer.

Utilisé avec un mauvais timing, c’est également un motif de rupture très efficace.

Alors what else?

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

———————

Crédits : Disney/France3

13 9 / 2012

MOD : A vos marques, Primark débarque

primark

Je garde des souvenirs émus de mon séjour en Irlande. Temple Bar, le soir, où la pluie fine strie les cuisses nues des autochtones, insensibles au froid, éclatant d’un rire sonore en de petits nuages de vapeur houblonnée.

L’accent italien de ma colocataire, Moira, qui revêtait son anglais d’un habit de soleil et de joie.

Les moutons, blancs, piqués comme des étoiles sur les flancs des collines d’un vert intense.

Le TESCO, ouvert 24h/24h, où je me payais le luxe de faire mes emplettes à 3h00 du matin en rentrant de soirée, pour le plaisir de faire du skate avec mon caddie dans les rayons déserts. 

J’ai adoré ce pays, et malgré l’inconstance de sa météo, de ma vie je n’ai jamais eu aussi chaud.

A tous ces détails qui m’ont fait adorer l’ile d’émeraude, s’ajoute un dernier qui à lui seul englobe tous les autres en terme de kif :

Primark.

Mon séjour n’aurait pas été le même sans les virées entre copines dans cette antre merveilleuse, où croulent les accessoires, les vêtements, les chaussures, à des prix impensables en France.

C’était devenu un rituel, une drogue. Les arrivages étaient si fréquents qu’une visite casi-journalière s’imposait à nous. Je me prosternais avec la ferveur d’une religieuse en retraite dans ce temple d’accessoires pailletés, de vêtements fluos et de chaussures dorées.

Et comme beaucoup de gens enrôlés dans une secte, j’y ai perdu beaucoup d’argent et de bon sens. 

Le bon goût semblait avoir été annihilé dans un recoin de mon cerveau, saturé de couleurs flashy, de matières duveteuses et de bijoux clinquants.

J’ai frôlé le suicide lookesque lorsque je suis descendue de l’avion en arborant un magnifique sweater décoré d’arcs en ciels.

En Irlande ça passe. Entre le brique des peaux, le platine des cheveux et le stabilo des tenues, je me considérais même comme chic et sobre au milieu de mes comparses Dublinoises…

Mais j’étais jeune, impressionnable. Je suis sure à présent de tirer le meilleur parti de cette débauche de fringues à prix cassés car… vous l’avez toutes lu… PRIMARK débarque en France à l’horizon 2013.

Encore quelques mois avant que mes copines et moi-même nous agitions comme des poules devant une poignée de vers bien gras. le regard vitreux, la tête vide et le porte monnaie douloureux. 

J’ai hâte.

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

(Source : leparisien.fr)

24 8 / 2012

Jean-Luc, Delarue au Ciel

Voici, comme c’est original, unJean-Luc Delarue mini hommage à Jean-Luc Delarue, 48 ans, animateur detestadulé depuis 25 ans.

« Gendre idéal », taxé d’exploiter la misère en transformant en cash un sentiment d’empathie nationale pour toute sorte de causes, il a été le précurseur, sinon l’inventeur d’un nouveau style télé visuel qui depuis a fait des petits.

Je ne discute pas ni l’intérêt ni la qualité du genre, je souligne juste la performance et la longévité à la télévision, cette maîtresse capricieuse, de cet homme, qui comme tout sportif à l’apogée, se dope, car il ne peut que décliner.

Lance Amstrong pourra témoigner.

Et là fut sa faiblesse. Il s’est laissé draguer par des démons insidieux, invisibles, indispensables. Comme la drogue, l’alcool, lui donnant l’illusion de mener son navire,  floutant l’iceberg pointant au loin.  L’histoire d’un type qui à consumé son corps, son esprit, son âme pour des % de PDM, nous rappelant au passage que la vie est courte et qu’il faut en profiter.

L’empathie, c’est mon dernier hommage à Jean-Luc qui l’aimait tant.

14 8 / 2012

ZAPNET Courtney Stodden / Laisse pas “trainée” ta fille…

Quand on “zone” sur internet, on observe un phénomène assez récurent.

Notre esprit ère au petit bonheur des liens sans logique apparente, sans réfléchir, laissant notre cerveau reptilien nous guider dans la jungle foisonnante des bizarreries du net. On finit régulièrement par échouer sur une page traitant d’un sujet en dessous de la ceinture –Rihanna sait-elle faire des nœuds marins avec la ficelle de son string sur son Yacht à Saint-Barth’ ? - ou sur une vidéo de LOLcat. C’est dit.

C’est donc au cours d’une de ces pérégrinations sans but ni raison que j’ai eu le privilège d’apprendre l’existence d’une créature fascinante : Courtney Stodden, 17 ans, deux implants et un maintien à faire passer Pamela Anderson pour la duchesse de Cambridge.

Courtney Stodden

Au pays de Courtney, les chiens sont roses et les coupes de cheveux vintages.

Car depuis qu’il est d’ordre public que du silicone et un string ficelle sont des investissements beaucoup plus rentables que l’école pour lancer une carrière, les vocations naissent de plus en plus tôt. Trop ?

Où comment une gosse de 16 ans maquillée à la truelle comme une star du porno des années 90 – et qui en fait 35 – a fait tressaillir l’Amérique en épousant Doug Hutchison , acteur “has been” qu’on connait notamment pour son rôle du maton véreux, Percy, dans La Ligne Verte. 52 ans au compteur.  

Courtney Stodden et Doug Hutchinson

Courtney Stodden et Doug Hutchinson, le couple qui choque l’Amérique.

A eux deux, ils forment le couple le plus dérangeant qu’il est possible d’imaginer. Sans compter qu’ils se sont lancés dans une course à la déchéance qui ne semble pas avoir de fin. Tenues de péripatéticienne so 90’s, mises en scène de Madame… on ne sait plus si c’est le grotesque des situations ou le trash des poses qui fait naître ce sentiment d”incrédulité qui nous gagne.  Impossible de descotcher. Je cherchais une faille, une preuve qu’il s’agissait d’une performance artistique bizarroïde.

Courtney Stodden et sa mère cuisinent en famille

Courtney et sa mère font la cuisine. Enfourner une tarte avec 20cm de talons, c’est un talent.

A voir ce cinquantenaire fripé - et probablement de la jaquette selon certains médias - et cette baby porn-star se vautrer dans le mauvais goût avec un plaisir si évident, on se dit qu’il n’est pas POSSIBLE que ce soit réel. Ni même que ce soit légal ? Que font les parents ? Et pourtant.

En fait, ils savent très bien ce qu’ils font.

Dans une société où la notoriété, bonne ou mauvaise,  est une fin en soi, n’importe quel moyen est bon pour y arriver. Outre Atlantique, nombre de ces nouveaux “nobody” vivent grassement de leurs frasques vendues à prix d’or aux tabloïds, que tout le monde décrie mais que tout le monde lit évidemment. Et c’est à la surenchère à l’ordure qu’on gagne à ce jeu.

On peu même dire qu’à 17 ans, Courtney est une business woman avisée puisqu’elle est quasi certaine d’écouler ses futures sex-tapes et autres parfums/marque de lingerie après une campagne marketing menée string apparent pendant ses deux dernières années d’innocence “légale”. Un coup de maitre.

Un buzz d’autant plus réussi car éclaboussé par le scandale, l’interdit et le glauque. Un trio qui stimule la même partie du cerveau qui nous pousse à lire les faits divers particulièremenst affreux. Qui fait vendre quoi.

Car soyons cohérents, elle aurait 35 ans, mistinguette, ses grands écarts seraient passés inaperçus ou presque.

Donc quelque part si Courtney existe, c’est un peu à cause de moi. De toi, lecteur, et de ses 90 000 followers sut Twitter…

BONUS : Performance de Courtney Stodden nous livrant une interprétation vibrante d’Hello Kitty.

———————

PIPLP sur FACEBOOK 

Likez likez lii-kez. Likez likez moi. Likez likez lii-kez. Marine vous le rendra… !

http://www.facebook.com/postitpourlaposterite

(Source : thesuperficial.com)